BTSA TCAF – De Montréal à Toronto

Mai 2019.

Un road trip à travers le Québec et l’Ontario

Quoi de mieux que de s’offrir une périple canadien entre la fin des CCF et les épreuves terminales du BTS !

Pour la seconde fois, une promo du BTS TC Agrofourniture est partie chez nos cousins québecois afin de découvrir une nouvelle agri-culture ! En 2017 déjà, la promotion avait passé 10 jours au Québec (Montréal, Québec, Montérégie). Cette fois, le choix d’un road trip les a menés de Montréal à Toronto, via Ottawa et les chutes du Niagara.

Culture, Architecture, Démesure

Le dépaysement est total même si la langue est la même (à une pointe d’accent près). Les visites citadines ont parfois confirmé le choix du confort rural chez certains. L’effervescence et la démesure de Toronto – “La plus américaine des villes canadiennes”, les bouillonnants transports en commun de Montréal peuvent effrayer le non-initié.

Et que dire des chutes du Niagara dont “l’imposant le dispute à la majesté !”

Et qu’est ce qu’on mange ?

Le sugarbush de Barkleyvale

Vous ne pouvez pas voyager au Canada sans déguster la Poutine. Vous ne pourrez pas non plus passer à côté du Sirop d’Erable dont la production n’a plus de secret pour notre groupe de voyageurs. La visite d’une modeste érablière familiale (Barkleyvale Farm) restera comme l’un des meilleurs souvenirs du séjour tant l’accueil fût agréable.

Et l’agriculture alors ?

Les us et coutumes notamment dans la gestion des exploitations agricoles sont bien différents : peu de bio, beaucoup de matériels possédés en propre, peu de CUMA ou d’ETA et un prix du lait plus rémunérateur.

Nous avons passé 2 jours en Montérégie, région agricole du Sud-Est de Montréal considérée comme “Le Jardin du Québec” à la faveur d’une terre d’une “fertilité exceptionnelle” dixit Christian.

“Vous les français vous avez une bien drôle d’accent !”

Réponse de Pierre : euh oui…le vôtre est pas mal non plus  ! On peut venir visiter votre ferme ?”

La Ferme Blondin nous a ouvert ses portes

Nous voilà donc chez Christian le lendemain pour une visite là encore riche humainement et professionnellement.

Les techniques de traite sont similaires et nous avons pu le constater grâce à différentes visites (Ferme Blondin – spécialisée en génétique pour qui le lait n’est qu’un revenu annexe ou encore la ferme de Sophie en rototraite).

Une Belle expérience

Outre les découvertes sur place, un tel voyage laisse des traces : un groupe soudé à l’approche des examens, des grandes premières pour beaucoup d’entre nous (premier voyage hors de France, premier voyage en avion, première visite de très grandes villes…).

Mieux que les grands discours, voici les images de ce périple.

Article proposé par Sébastien Yaddaden – Formateur en commerce

Facebooklinkedin