Apprentissage

BTSA

BTSA GDEA

L’agroéquipement est un secteur porteur au niveau de l’emploi. En effet, les entreprises recherchent des personnels qualifiés, capables d’intervenir dans des domaines scientifiques, techniques et susceptibles de conduire l’action commerciale. Le titulaire du BTSA GDEA (Génie des Équipements Agricole) dispose de connaissances identifiées sur les problématiques de l’agriculture.

Aujourd’hui, la démarche d’agriculture de précision s’organise en disposant d’outils adaptés avec une technologie dite « de pointe » et en constante évolution.

Le secteur de l’agroéquipement débouche vers des emplois évolutifs, les acteurs sont les constructeurs de matériels, les concessionnaires et les organismes spécialisés.

Réussite à l'examen en 2018 : 94%
Réussite à l'examen en 2017 : 100%
Réussite à l'examen en 2016 : 91%

OBJECTIFS

Le titulaire du BTSA GDEA dispose de connaissances dans le domaine technique et des savoir-faire approfondis pour expliciter les différentes fonctions des équipements, formuler un diagnostic en cas de dysfonctionnement, réaliser une mise en conformité ou une adaptation.

Il participe à la mise en oeuvre de la politique commerciale de l’entreprise.

Il est capable de mettre en oeuvre des connaissances en agronomie pour une utilisation optimale des équipements. D’autre part, il accomplit les missions qui lui sont confiées en mobilisant des outils informatiques, et des nouvelles techniques de communication.

Le secteur des agroéquipements est un secteur identifié en « tension » – les offres d’emploi qui émanent des entreprises ne sont pas couvertes -. Les emplois visés relèvent des domaines de :

  • la Construction de matériels et installation : technicien en bureau d’étude, installateur, concepteur, démonstrateur,
  • la Commercialisation et la Distribution : vendeur, inspecteur commercial, responsable produit,
  • la Maintenance et le Service Après-Vente : inspecteur technique, chef d’atelier, chef mécanicien,
  • des services aux entreprises : Conseiller en agroéquipement, formateur technique.

On notera que la voie de l’apprentissage facilite l’accès à l’emploi dans la mesure où l’apprenti dispose, à l’issue de la formation, d’une expérience à faire-valoir.

CONTENU DE LA FORMATION

La formation est organisée en modules et structurée en trois domaines

Domaines généraux

  • Mathématiques appliquées – Statistiques
  • Informatique
  • Anglais
  • Techniques d’expression et de communication
  • Economie générale et droit du travail
  • Economie du secteur et analyse de la stratégie commerciale de l’entreprise
  • Economie des entreprises et structures utilisatrices des agroéquipements
  • Education physique et sportive

Domaines scientifiques et techniques

  • Domaines scientifiques et techniques
  • Eléments d’agronomie et de zootechnie pour comprendre les agroéquipements
  • Anglais appliqué au génie des équipements agricoles
  • Langage du technicien
  • Négociation commerciale
  • Systèmes techniques : bases scientifiques, étude technologique
  • Mise en oeuvre des agroéquipements

Domaines d’accompagnement

  • Accompagnement du projet professionnel
  • Projet commercial et actions professionnelles
  • Visites en milieu professionnel
  • Pluridisciplinarité

Les activités pluridisciplinaires permettent l’acquisition de certaines compétences ou connaissances grâce à l’éclairage de plusieurs disciplines sur un même objet d’étude.

MODULE D’INITIATIVE LOCALE :



CONDITIONS D’ADMISSION

Les candidats doivent être titulaires d’un diplôme de niveau IV : baccalauréat général, technologique ou professionnel – Agroéquipement, Maintenance Des Matériels, CGEA. Les candidats disposant d’autres formations de niveau IV prendront contact avec l’établissement pour connaître les possibilités d’intégration de la formation.

Le recrutement est réalisé en avril/mai : dossier et entretien de motivation.

Le centre de formation peut organiser la rencontre avec les entreprises partenaires.

La formation permet la réparation et la conception de matériels agricoles

ORGANISATION

L’enseignement est dispensé par la voie de l’apprentissage – durée de 2 ans.

Le calendrier d’alternance est adapté au secteur d’activité selon le rythme de la quinzaine (deux semaines au centre de formation/deux semaines en entreprise). L’apprenti perçoit une rémunération variant de 41% à 61% du SMIC selon l’âge et l’année de formation.

Le diplôme est délivré par le Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt.

L’établissement dispose de l’habilitation autorisant la mise en place du Contrôle en Cours de Formation : contrôle continu 50 %, examen terminal 50 %.

Dans le cadre d’une sous-convention, l’apprenti en formation BTS effectue un stage de 8 semaines afin d’appréhender les activités d’un constructeur de matériels agricoles -logique de filière.

CONDITIONS D’ADMISSION

Les candidats doivent être titulaires d’un diplôme de niveau IV : baccalauréat général, technologique ou professionnel – Agroéquipement, Maintenance Des Matériels, CGEA. Les candidats disposant d’autres formations de niveau IV prendront contact avec l’établissement pour connaître les possibilités d’intégration de la formation.

Le recrutement est réalisé en avril/mai : dossier et entretien de motivation.

Le centre de formation peut organiser la rencontre avec les entreprises partenaires.

François METROT/Alexandre BOIS

Coordonnateurs de la formation BTS GDEA

Site de Précieux

04 77 97 72 00

francois.metrot@educagri.fr

alexandre.bois@educagri.fr

Facebooklinkedin